Liviu Bocşaru, Directeur Administratif et Financier d’Automobile Dacia SA : C’est extrêmement important d’avoir un marché local fort

Comment le chiffre d’affaires de l’entreprise Automobile Dacia a évolué en 2017 ?
Le chiffre d’affaires a été en croissance de 11,45% contre 2016, c’est-à-dire, le montant enregistré est de 23 mds de lei (5,1 mds d’euros).
La contribution des ventes des véhicules et pièces a été de X% sur le total du chiffre d’affaires, en croissance contre l’année 2016, grâce à un excellent mix de modèles et des versions, et grâce aussi aux ventes à l’international des collections de parts – CKD (Completely Knocked Down) et SKD (Semi Knocked Down).

Quelle a été la contribution des exportations à cette croissance ?
Il y a eu une montée de 10% contre 2016. Les ventes hors la Roumanie (vers l’Union européenne et hors l’Union européenne) des véhicules et des composants reste à un niveau élevé sur le total des ventes Dacia (92,6%).
Cette progression montre que les véhicules Dacia sont très appréciés et en Europe, et sur d’autres continents. L’exportation est pour nous une priorité majeure, car nous souhaitons mieux répondre aux sollicitations de nos clients. En même temps, pour toute usine, il est extrêmement important d’avoir un marché local fort, où une partie de la production soit vendue.

En 2016, le profit de Dacia a été en croissance contre 2015. La tendance se maintient-elle aussi en 2017 ?
En 2017, le résultat avant impôt a été de profit 550 millions de lei (120,5 millions d’euros) en croissance de 9% contre 2016.

Qu’est-ce qui a mené à cette croissance ?
Pour nous c’est très important que le profit vienne de l’exploitation, puisque cela montre la rentabilité des opérations courantes et que les ressources de l’entreprise ont été utilisées de manière efficiente. En 2017, le profit d’exploitation a suivi la tendance du chiffre d’affaires, étant de 57 millions de lei plus important que celui de 2016. C’est la croissance du business, donc, l’explication principale pour cette évolution favorable.

Quelle est la valeur des investissements chez Dacia?
Le montant total des investissements faits par le Groupe Renault chez Dacia est d’environ 2, 3 mds d’euros à partir de 2000 jusqu’en fin 2017.

Ceci se reflète dans les activités déroulées par Dacia, surtout sur le site industriel de Mioveni. Que pouvez-vous nous dire sur le chiffre d’affaires au niveau de l’ensemble des activités que le groupe a en Roumanie ?
Pour 2017, Groupe Renault Roumanie a eu un chiffre d’affaires consolidé de 5,7 mds d’euros.

Quelle est la valeur des investissements au niveau de Groupe Renault Roumanie ?
En cumul, depuis 2000, les investissements réalisés par le Groupe Renault Roumanie s’élèvent à 2,8 mds d’euros. Il s’agit des investissements et dans des nouveaux produits (voitures, moteurs, boîtes de vitesses, etc.), et dans l’optimisation du processus de production (conditions sociales, automatisation, qualité, réduction des coûts et intégration de nouvelles technologies).

Quelles sont vos estimations pour 2018 en ce qui concerne le chiffre d’affaires ?
Les prévisions sur les ventes ou les indicateurs financiers dépendent de plusieurs éléments qui évoluent en permanence. Ce que je peux vous dire est que nous souhaitons garder le dynamisme des activités et surtout leur compétitivité à long terme.