Florin Tincescu a fêté sa majorité d’âge en débutant dans la Coupe Dacia

Quel cadeau plus beau peut-on désirer à majorité d’âge que le début dans le Championnat National de Rallye Dunlop ? Eh bien ! Avec un tel cadeau Florin Tincescu s’est réjoui, celui qui, dans le jour il débutait la compétition interne et, implicitement la Coupe Dacia 2011, il accomplissait l’âge de 18 ans. Un âge dans laquelle il a déjà derrière lui une carrière riche en sports à moteurs, titres nationaux en rallycross, participations notables au Championnat National de Vitesse dans la Côte Dunlop. Quelles sont ses pensées, vous les trouvez dans les lignes qui suivantes.

Il vient de accomplir l’âge de 18 ans et il est le plus jeune pilote roumain de la Coupe Dacia 2011. Crois-tu qu’il est un véritable record ?

Je préfère laisser les autres apprécier s’il s’agit d’une performance. Je veux remercier tout d’abord  ceux de Napoca Rally Academy. Avec leur soutien, je suis le premier roumain qui participe dans la compétition nationale de vitesse sur la côte  à un âge auquel je n’avais pas encore permis de conduire, et maintenant dans le Championnat National, en débutant dans le moment de mon anniversaire. Il a été un cadeau superbe et j’en les remercie.

C’était une bonne avance dans la Coupe Dacia 2011, parce que tu as réussi te classer sur le 3e lieu dans le classement des débutants à Tess Rally. Combien d’entraînement il a été nécessaire pour que tu obtiennes ce résultat ?    

Pour arriver là « en haut », à la tête des hiérarchies, on a besoin de beaucoup – beaucoup de travail. J’ai commencé par la droite, mais les difficultés se sont arrivées maintenant. Parce que jusque maintenant nous n’avons pas pu nous entraîner beaucoup, car je n’avais pas permis de conduire, et la voiture a été préparée pour compétitions même avant l’avance. Mais maintenant il en est autrement et je espère que, avec le temps, à mesure que j’accumulerai aussi d’expérience, mes prestations croient en valeur, et cela se sentira aussi dans les résultats.

Qui s’occupe de la préparation de la voiture?

La voiture est préparée par  mon père, avec le soutien de ceux de Napoca Rally Academy.

Sur quelle surfaces est ce que tu aimes concourir: asphalte, macadam ?

Le macadam est ma surface préférée, parce qu’il te permette de « jouer »  toujours avec la voiture. De plus, sur l’asphalte je n’ai pas fait beaucoup de kilomètres. C’est une autre raison pour laquelle j’ai décidé, avant le rallye de Tg. Mures, la seconde étape du championnat, de participer à Muscel Racing Contest, la reprise double de début de CNVCD. Pratiquement, je reviens à Campulung, là où j’ai débuté dans le même type  de compétitions, et l’expérience accumulée, je suis sûr, contribuera à mon développement comme pilote. 

Quels sont les résultats que tu t’as proposés pour la première saison de coupe ?

Nous n’avons pas proposé un résultat précis. Nous voulons accumuler aussi beaucoup d’expérience que possible en rallyes, faire beaucoup de kilomètres que possible d’épreuve spéciale, et, en ce sens, le plus important est de rester sur le chemin. Mais, sincèrement,  il serait magnifique si nous seront dans les premiers 5 à la fin de l’année. 

Qu’est ce qu’il suit après la Coupe Dacia ? 

Il est tôt d’y penser. Pour le moment, nous nous concentrons sur la Coupe Dacia 2011. Ensuite, et en fonction du budget, nous prendrons une décision en ce qui concerne l’avenir.